La naissance des formes, par Rodolphe Proverbio

Du 20/06 au 31/10/2018

Pour la nouvelle exposition de la tour, cette année c'est l'immense artiste de Chamaret Rodolphe Proverbio qui accroche ses photos et dessins au pigeonnier sur le thème l'esthétique de l'eau et la naissance des formes


Exposition dans le Pigeonnier, à la Tour de Chamaret
Exposition dans le Pigeonnier, à la Tour de Chamaret

En savoir plus sur l'artiste

Né en 1938 à Lyon, Rodolphe Proverbio est le fils d’un créateur de tissus de soierie. En 1963, il décide de quitter l’entreprise familiale pour se lancer à fond (selon son expression) dans des recherches photographiques autour de la technique du photogramme.

 

 

 

Il manipule des objets et différentes sources lumineuses en chambre noire, devant un papier de grand format ou devant un appareil ouvert en pose, et à l’aide de superpositions et de solarisations il obtient des images abstraites et insolites, dont le tracé calligraphié révèle une dimension cosmique.

 

 

 

Les outils générateurs, que Proverbio a bricolés lui-même, sont des boites de tailles diverses contenant une source lumineuse. C’est à l’aide d’un système de caches, par de petits trous ou de minces entailles, qu’elles laissent sortir les rayons lumineux. Le dessin s’effectue dans l’obscurité, sous la lumière inactinique rouge. 

 

 

 

A partir de 1967, Rodolphe Proverbio parachève ces recherches par une autre série de travaux, portant sur ce qu’il appelle l’Esthétique de l’Eau : des photographies d’élément géométriques simples sont prises à travers l’eau. Proverbio trouve dans ces déformations une mine inépuisable de formes organiques, vues de manière subreptice dans les reflets du courant. Selon l’artiste, » c’est la phase où les formes sont en gestation dans l’eau, encore imprécises, mais chargées de toute l’énergie qui va les faire éclore. A la phase suivante, elles vont se matérialiser et prendre une identité. Là, on est au cœur de la matière. »